l'accueil /Les piliers, les devoirs et les sunna du grand pèlerinage

Les piliers, les devoirs et les sunna du grand pèlerinage


Quels sont les piliers، les devoirs et les sunnas du grand pèlerinage ?

Louanges à Allah Les piliers du pèlerinage sont au nombre de 4 et ses devoirs au nombre de 7. Tout le reste constitue des sunnas. En voici l’explication. Dans ar-Rawdh al-mourbi’ (1/285), al-Bahouti (Puisse Allah lui accorder Sa miséricorde) écrit : «Les quatre piliers du pèlerinage sont : -se mettre en état de sacralisation pour concrétiser l’intention de commencer les rites conformément au hadith : «les actes dépendent de l’intention qui les dictent… » -aller se stationner à Arafat en vertu du hadith : «le pèlerinage, c’est Arafat. » - procéder à la circumambulation principale visée dans la parole du Très-haut : «Qu’ils tournent autour de la Maison antique. » -effectuer la marche entre Safa et Marwa conformément au hadith : «Marchez car Allah vous a prescrit la marche. » (Rapporté par Ahmad). Les sept devoirs sont : -        Se rendre au lieu fixé pour son entrée en état de sacralisation : la possession de cet état est un pilier mais le fait de le faire au lieu indiqué à cet effet est un devoir. -        Rester à Arafat jusqu’au coucher du soleil pour celui qui arrive sur place au cours de la journée. -        Passer les 11e, 12e et 13e nuits à Mina si on fait pas parties des personnes chargées d’approvisionner les pèlerins en eau. -        Passer plus de la moitié de la nuit à Mouzdalifah pour celui qui y arrive avant minuit et ne fait pas partie du personnel chargé d’approvisionner les pèlerins en eau ou des bergers. Des ulémas considèrent le fait de passer la nuit à Mouzdalifah comme un pilier sans lequel le pèlerinage ne saurait être valide. Ibn al-Qayyim (Puisse Allah lui accorder Sa miséricorde) penche pour cet avis dans Zad al-Maad (2/233). -        Lapider les djamra dans l’ordre établi. -        Se raser ou diminuer ses cheveux. -        Procéder à la circumambulation de l’adieu. Le pèlerin ayant opté pour le tamatou ou le quirane a le devoir de sacrifier un mouton conformément à la parole du Très-haut : « celui qui aura profité de son séjour pour effectuer la `umra, en attendant la période du pèlerinage, devra faire une offrande selon ses moyens. Mais s’il n’en a pas, il devra jeûner trois jours pendant le pèlerinage et sept jours une fois rentré chez lui, soit dix jours au total, et cela incombe uniquement à celui dont la famille ne réside pas près de la Mosquée sacrée. » (Coran, 2 :196). Le reste des actes et paroles du pèlerinage constitue des sunnas. C’est le cas de la circumambulation de l’arrivée, le fait de passer à Mina la nuit du jour d’Arafat, le fait de laisser l’épaule droite découverte pendant les premiers tours de la circumambulation de l’arrivée, le fait de presser le pas pendant ces tours, le fait de baiser la pierre noire, la prononciation de dhikr et invocations, le fait d’escalader les monts Safa et Marwa Les trois piliers du petit pèlerinage sont : se mettre en état de sacralisation, procéder à la circumambulation et faire la marche (entre Safa et Marwa) Ses devoirs sont : le rasage ou la diminution des cheveux et l’entrée en état de sacralisation aux lieux fixés à cet effet.  La différence entre pilier, devoir et sunna est que sans le premier le pèlerinage ne serait pas valide, et sans le deuxième il le serait, mais le pèlerin serait tenu de sacrifier un mouton tandis que l’omission de la troisième n’entraîne rien. Voir ach-charh al-moumt’i (7/380-410) pour connaitre les arguments qui sous-tendent les piliers, devoirs et sunnas et d’autres dispositions les concernant. Allah Très-haut le sait mieux.