l'accueil /La répétition de dhikr et des Allah akbar au sortir de la prière

La répétition de dhikr et des Allah akbar au sortir de la prière


J'ai vu qu'en Arabie Saoudite les gens ne disent pas Allah akbar au sortir de la prière. Ils se contentent plutôt de dire :astaghfiroullah (je sollicite le pardon d'Allah)trois fois. Pourtant la prononciation d'Allah akbar est mentionnée dans le Sahih d'al-Bokhari. Qu'est-ce qui est plus juste dans cette question? Le takbiir (Allkah akbar) est il une sunna fortement recommandée qu'il faut prononcer à haute voix à la suite de chaque prière? Puisse Allah vous récompenser par le bien.

Louanges à Allah Premièrement, al-Bokhari (841) et Mouslim (583) ont rapporté d'après Ibn Abbas (P.A.a) que la pratique du dhikr à haute voix se faisait quand les gens venaient de terminer la prière prescrite au temps du Prophète (Bénédiction et salut soient sur lui). Ibn Abbas a dit: «Quand j'entendais cela je savais qu'ils venaient de terminer la prière» Une version d'al-Bokhari (842) dit:«C'est le takbiir qui me permettait de savoir que la prière faite avec le Prophète (Bénédiction et salut soient sur lui) venait de s'achever. Une divergence de vues oppose les ulémas à propos de la pratique du dhikr et du takbiir à haute voix au sortir de la prière. La majorité des ulémas soutient qu'il n'est  pas recommandé de se livrer à la pratique du dhikr et du takbiir à haute voix à l'issue de la prière. «Chaffi interprète les hadiths qui enseignent que le Prophète (Bénédiction et salut soient sur lui) se livrait au dhikr à haute voix  en disant qu'il agissait ainsi pour apprendre à ses compagnons comment faire du dhikr en la circonstance mais il ne perpétuait pas la pratique.» Extrait de l'encyclopédie (13/213). Un groupe d'ulémas soutient la recommandation de la pratique du dhikr à haute voix au sortir de la prière. Figure parmi les membres du groupe: At-Tabari, Ibn Hazem, Cheikh al-islam, Ibn Taymiya et d'autres. L'affaire fait l'objet d'une grande latitude, s'il plait à Allah. La divergence qui en résulte est bien justifiée. Celui qui choisit de pratiquer le dhikr à haute voix doit s'y prendre avec modération pour éviter de déranger les autres et de les perturber. Voir la réponse donnée à la question n°87768 Deuxièmement, une divergence de vues oppose les ulémas à propos du sens du takbiir cité dans le hadith d'Ibn Abbas (P.A.a). Certains disent qu'il s'agit de dire trois fois: Allah akbar au sortir de la prière. Ibn Radjab (Puisse Allah lui accorder Sa miséricorde) dit:«L'imam Ahmad a rapporté qu' Amer ibn Dinar a dit: «Certes, quand les gens avaient terminé leur prière , ils disaient Allah akbar trois fois. Hanbal a dit :«J'ai entendu Abou Abdoullah dire: Ali nous a raconté d'après Wasil qu'il avait vu Ali (ibn) Abdoullah ibn Abbas prononcer trois takbiir quand il finissait ses prières. J'ai dit à Ahmad: -au sortir de la prière? -Oui, comme ça. -le hadith d'Amer d'après Abou Maabad d'après Ibn Abbas:(Nous savions la fin de la prière du Messager d'Allah (Bénédiction et salut soient sur lui ) grâce au takbiir) -Ceux-là l'ont appris à partir de là? Ibn Radjab dit: «Ceci indique que le sens du takbiir pratique au temps du Messager d'Allah (Bénédiction et salut soient sur lui) à la fin de la prière consistait en trois «Allah akbar» successifs.» Extrait succinct  Fateh al-Bari d'Ibn Radjab (7/396). On dit que par takbiir on entend le fait de dire: Souhana Allah wal hamd lillah wa Allah akbar (Gloire à Allah , Louanges à Allah ,Allah est le plus grand) au sortir de la prière, trente trois fois. Les ulémas de la Commission permanente ont été interrogés en ces termes: «Est-il institué que le fidèle dise après le salut marquant la fin de sa prière: Allah akbar avant de dire trois fois astaghfirou Allah si on s'en tient au mot takbiir usité dans le hadith d'Ibn Abbas (P.A.a) :(Je savais la fin de la prière du Messager d'Allah (Bénédiction et salut soient sur lui ) grâce au takbiir) hadith cité par al-Bokhari et par Mouslim. Si cela n'est pas permis, que faut il entendre du takbiir dans le hadith?» Voici leur réponse: «Quand le Prophète (Bénédiction et salut soient sur lui) terminait sa prière, il se mettait à prononcer la demande de pardon; il sollicitait le pardon d'Allah trois fois. Ensuite, il disait :Seigneur! Tu es la paix. La paix vient de Toi. Tu es très béni. Ocirc; Maître de majesté et de générosité.» Ensuite, il prononce les autres dhikr reçus. Quant au takbiir en question dans le hadith, il renvoie aux formules soubhana Allah wal hamd lillah wa Allah akbar trente trois fois au sortir de la prière. C'est ainsi qu'on concilie les différents hadiths.» Fatwa de la Commission permanente (5/420). Cheikh Ibn Outhaymine (Puisse Allah lui accorder Sa miséricorde) dit: «Le Prophète (Bénédiction et salut soient sur lui) avait l'habitude de prononcer les dhikr à haute voix à la fin de la prière. Abdoullah ibn Abbas (P.A.a) dit: «Au temps du Prophète (Bénédiction et salut soient sur lui) les gens prononçaient le dhikr à haute voix au sortir de la prière. Il disait encore :(Nous savions la fin de la prière du Messager d'Allah (Bénédiction et salut soient sur lui ) grâce au takbiir).C'est à dire le dhikr qui accompagne le takbiir puisque le dhikr implique le fait de dire soubhana Allah wal hamd lillah wa Allah akbar» Fatwa Nouroun ala ad-darb par al-Outhaymine (8/2) selon la numérotation de la librairie virtuelle chamila. Voir à toutes fin utiles la réponse donnée à la question n° 131850. Allah Très-haut le sait mieux.